LH Conseil
Prévention et promotion de la santé

Qui sommes-nous?
Notre savoir-faire
Nos innovations
La collection "Repères"
Nos Références
Liens
Contact


 UN DIAGNOSTIC PARTAGE

Parmi les méthodes nouvelles, l’Auto Diagnostic Accompagné initie et/ou renforce la dynamique d’un territoire. Généralement constitué de 12 à 15 personnes ressources issues des secteurs sanitaires, sociaux, associatifs, tant professionnels que bénévoles, et recoupant les champs de l’éducation pour la santé, de la prévention, des soins et de leurs accés… le groupe se révèle très utile pour la réalisation de l’état des lieux.

 

Ayant fait ses preuves en Picardie comme dans d’autres régions de France, cette méthode vise une appropriation progressive par ses acteurs suffisamment tôt en amont. Elle s’appuie sur une participation effective tout au long de ses différentes étapes (soit 5 à 6 regroupements en 4 à 5 mois). Elle permet aux acteurs de se rencontrer et de se (re)connaître, voire de « prendre plaisir à travailler ensemble », préalable important s’il en est !


L’effort collectif porte sur une recherche alliant à la fois éléments quantitatifs et qualitatifs. Il garantit du concret et donne des suites pratiques au diagnostic.


Faire bouger les lignes

Le diagnostic doit être porteur de changement. Avec ses méthodes accompagnées, avec des journées participatives comme l’Atelier prospectif, il offre des opportunités de croiser les regards et les logiques des acteurs. Il installe une réflexion durable et une reconnaissance des participants qui ne se connaissent pas nécessairement, ou superficiellement.

C’est dans sa capacité à renforcer le travail en réseau, et à « mailler » les acteurs en présence qu’il trouve aussi son sens.

 

Ce temps de diagnostic est un temps de recherche en commun. Il est producteur d’idées inédites. Les acteurs peuvent s’exprimer dans des contextes de travail différents. Ces croisements de regards sont souvent prétexte à plus d’inventivité. Ils sont source de renouvellement pour les personnes, les professionnels comme les bénévoles.

 

L’appropriation en amont de ces acteurs territoriaux du projet futur est un gage de réussite. Les personnes mobilisées lors du diagnostic sont de futurs alliés pour la phase de programmation qui suivra.

Avec des coopérations renforcées et une visibilité des enjeux locaux accrue, l’adhésion des acteurs dans la durée est plus forte. Les alliances sont plus productives. Quand on s’essaye à la participation pendant le diagnostic, on la garde après !

Vous êtes intéréssés par cette forme de diagnostic sur votre ville, dans votre secteur ?
Nous sommes à votre disposition pour vous faire part de notre expérience !

Création de site internet: Cianeo